cameleon

Template or not template? That is the question!

Un template est un format graphique préprogrammé dans lequel il est possible d’intégrer directement les textes et images du client en s’affranchissant des phases de création graphique et d’intégration. Le template permet donc de limiter considérablement le temps et le coût d’un projet mais encore faut-il que son architecture soit bien maîtrisée et respectée par les différents acteurs du projet car les modifications d’un template peuvent vite aboutir à de nombreuses dérives. Petit panorama des règles d’or à respecter pour que le choix d’un template ne vire pas au cauchemar :

1. Définir les fonctionnalités et les contenus avant de choisir le template

Tout comme pour un projet sur-mesure où il est primordial de réaliser une maquette fonctionnelle et ergonomique avant de démarrer toute conception graphique, il est dangereux de choisir un template avant d’avoir défini les fonctionnalités et l’arborescence. En effet, il peut être tentant de choisir un template pour son aspect graphique, or, l’utilisation d’un template conditionne bien à adapter contenu et fonctionnalités au cadre du template. Le risque est de se rendre compte en phase de réalisation que le mode de fonctionnement du template ne correspond pas aux attentes de votre client et ne répond donc pas à la stratégie web recherchée.

2. Toujours valider techniquement un template avant de le proposer au client

Il existe actuellement de nombreux sites proposant des templates à des sommes modiques mais beaucoup n’offrent pas le même niveau de qualité. Ainsi, de nombreux templates présentent des gros problèmes de responsive design qui demanderont des jours de corrections non comptabilisées dans le devis initial.

3. Former le client à l’utilisation du template 

La modification des images, des couleurs ou encore l’ajout de contenu ne nécessitent aucune compétence particulière en développement web mais le client doit bien comprendre comment est structuré le template pour ne pas altérer son architecture au fil de son utilisation. De même, il est important de maîtriser les règles de formatage des photos importées pour éviter de charger des images trop lourdes qui pourraient réduire les performances du site.

4. Ne jamais proposer de template pour des activités à forte image de marque 

Si la plupart des templates séduisent par leur design léché et dans l’air du temps, il ne faut jamais oublier que le boucher de votre client pourrait utiliser le même template en toute liberté. Ainsi, il est risqué de proposer un graphisme qui pourrait être repris ailleurs à un client dont l’image de marque constitue une composante importante de son activité. D’autant que le design d’un template sera difficile à personnaliser pour l’harmoniser avec les attributs distinctifs d’une marque.

5. Toujours refuser de modifier l’architecture d’un template

Si un site sur mesure peut se personnaliser à l’infini tant graphiquement que fonctionnellement, la modification d’un template peut se révéler être une opération compliquée, qui, au-delà de mettre en péril le projet, menace l’intégrité technique de l’outil. En effet, un template modifié pose des problèmes de maintenance puisque toute mise à jour risque de détériorer l’aspect graphique et les fonctionnalités du site. La modification d’un template peut ainsi s’avérer, au final, plus coûteuse que la conception d’un site sur mesure.

En conclusion, un template est une bonne solution pour permettre à un de vos clients de démarrer sur le web dans le cadre d’un premier site vitrine et si l’image de marque n’est pas une composante principale de son activité. Cependant, il est préférable d’envisager de développer son propre design une fois que la maturité de l’entreprise sur le web s’accroît. Pour convaincre vos clients, il est important d’associer objectifs et indicateurs de performance à son projet. L’enveloppe consacrée au webdesign et à son intégration ne constituera plus une dépense mais un investissement générateur de business pour votre client ! Enfin, n’oubliez pas qu’une économie qui n’apporte pas les résultats escomptés est souvent une dépense de trop !

Comments are closed.