150716_mv845_noyade-generique_sn635

Comment éviter les dérives d’un projet web ?

Les dérives sont le lot courant des projets web, pourtant, elles pourraient être simplement évitées en intégrant un rôle essentiel à votre équipe projet : le chef de projet. Véritable chef d’orchestre du projet, son rôle va être de piloter le projet, c’est-à-dire de conduire le projet en assurant la maîtrise des délais et des coûts engagés auprès de vos clients.

Pour atteindre cet objectif il existe une méthodologie simple qui consiste à respecter 5 phases essentielles au succès d’un projet :

1. LE KICK OFF

Le kick off est le lancement d’un projet. Cette première réunion de brief permet de partager le contexte, les enjeux, les objectifs, les délais et les rôles de chaque acteur du projet. Elle aboutit à la construction d’un planning réaliste en confrontant les disponibilités des acteurs avec les délais attendus par le client. Cet exercice permet ainsi d’identifier bien en amont les risques de dérives et d’optimiser le qui fait quoi quand.

Les bonnes pratiques :

  • réaliser au préalable un benchmark de la concurrence et des sites qui plaisent au client
  • définir la ligne éditoriale, l’arborescence et les contenus qui apparaîtront sur le site
  • avoir une stratégie et donc des objectifs associés au projet pour choisir le site le plus approprié au besoin du client (voir notre article Quel site pour quel objectif ?)

2. LE CADRAGE

Cette phase doit permettre de rédiger le cahier des charges. Ce document a pour objectif de garantir la conformité de la réalisation via une description précise et partagée de l’outil et des fonctionnalités attendus.

Les bonnes pratiques :

  • réaliser une maquette qui intègre les fonctionnalités et l’ergonomie avant de démarrer toute conception graphique
  • réaliser une maquette graphique en conformité avec la maquette ergonomique et intégrant la charte et le benchmark du client
  • ne pas oublier les pages annexes : 404, résultat de recherche, maintenance, mentions légales et plan de site

3. LA CONCEPTION

Cette phase consiste à réaliser ce qui est scrupuleusement défini dans le cahier des charges. Le chef de projet va donc coordonner les différents acteurs du projet, tenir à jour les plannings et réaliser les tests internes avant de livrer au client.

Les bonnes pratiques :

  • réaliser suffisamment de planches pour garantir la conformité graphique du site
  • prendre en compte le responsive design en phase d’intégration
  • réaliser des tests unitaires au fur et à mesure du développement

4. LA RECETTE

L’objectif est de valider la conformité du site en le testant. Il est important que les tests soient bien réalisés par le client final car c’est lui qui validera la conformité du site. C’est également une période idéale pour former le client final en lui permettant de prendre la main sur son site et de tester les processus oragnisationnels associés notamment dans le cadre de site applicatifs.

Les bonnes pratiques :

  • rédiger un cahier de recette qui liste les fonctionnalités vitales à tester
  • ne jamais recetter en lieu et place du client final
  • utiliser un outil de ticketing pour suivre et prioriser les corrections

5. LA MISE EN LIGNE 

Un projet web est souvent une période stressante et harassante pour le client final qui est extrêmement sollicité en plus d’avoir à gérer de son opérationnel quotidien. Il est donc important de réserver un instant, au moment de la mise en ligne pour remercier, féliciter, échanger de manière libre sur le projet. Il s’agit aussi de souder les relations sur une base renouvelée de confiance pour les futures évolutions et pour la maintenance du site.

Les bonnes pratiques :

  • dans le cas d’une refonte, maintenir le référencement du site en préparant un fichier de redirection des anciennes pages vers les pages du nouveau site
  • établir une check list des actions à réaliser par les différents acteurs pour réussir la mise en ligne
  • ne pas déployer un vendredi ou un week-end pour permettre aux différents acteurs d’intervenir en cas de problème

En suivant scrupuleusement ces différentes étapes et leurs bonnes pratiques associées, vous saurez éviter les dérives habituellement rencontrées sur ce type de projet. Même technique, un projet web est avant tout une aventure humaine qui nécessite l’intervention d’un chef de projet expert, capable de prendre en compte les différents profils et maturité des acteurs qui constitueront l’équipe projet.

Comments are closed.